Qu'est-ce que le CBD ?

CBD est l'abréviation de « cannabidiol ». Le CBD et le THC sont les deux principaux cannabinoïdes présents dans le chanvre et le cannabis. Mais si le THC est le plus "réputé" des deux (pour ses effets récréatifs), le CBD reste largement méconnu. Voici donc quelques petites choses à savoir sur le cannabidiol.

 

CBD vs. THC ?

Tout d’abord, ne vous attendez pas à un quelconque effet planant en consommant des produits à base de CBD, cela n’arrivera pas. Le cannabidiol ne fait pas planer et n'a pas d'effet euphorisant. S'il est actuellement plébiscité pour ses effets relaxants, le CBD est actuellement classé comme complément alimentaire aux Etats-Unis. En France, à ce jour, aucun classement n'est intervenu est le THC est le seul cannabinoïde strictement interdit par la loi, Y COMPRIS A TRES FAIBLE DOSES. C'est la raison pour laquelle Chanvre à part ne vend QUE des produits ne contenant aucune trace de THC.

 

Le CBD est-il psychoactif ?

Cette question revient sur de nombreux sites internet qui y répondent tous par la négative. Ce n'est pas tout à fait vrai. Le CBD ne contient pas du tout les mêmes propriétés psychoactives que le THC, ce qui signifie qu'il peut être ingéré sans les effets secondaires habituellement associés à la marijuana ou au cannabis (pour être clair, l'effet de défonce est totalement absent). C'est la raison pour laquelle il devient rapidement un complément quotidien très en vogue aux Etats-Unis et en Europe.

 

Pourquoi le CBD coute-il cher ?

Actuellement, le CBD contenu dans les produits comme ceux que vous trouverez sur notre boutique, provient de chanvre industriel biologique cultivé en Europe. Au fil des ans, les cultivateurs tentent d'optimiser la concentration de CBD dans leurs plantations de chanvre, mais à ce jour la production de Cannabidiol nécessite de grandes quantités de chanvre. Par ailleurs, le CBD est extrait en laboratoire, par des procédés d'extraction extrêmement complexes et coûteux. Mais la popularisation du CBD en Europe et aux Etats-Unis permettra certainement à l'avenir de réduire les différents coûts de production.

 

Le CBD et la recherche médicale

Le CBD est actuellement testé dans de nombreux essais médicaux pour ces propriétés anti-inflammatoire, anti-douleurs et antioxydant. Il est d’ailleurs présent dans le Sativex, un médicament indiqué pour des personnes souffrant de sclérose en plaques et pour traiter les douleurs de patients atteints d’un cancer. Le Sativex, légal en France, n’est pourtant pas disponible aux patients, à cause d’un désaccord entre l’état et le fabricant sur son prix de remboursement.
Le CBD est également le composant principal de l'Epidiolex, un médicament destiné à lutter contre l'épilepsie, développé par la société britannique GW Pharmaceuticals, et qui devrait bientôt obtenir une autorisation de mise sur le marché par l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux.
Mais à ce stade, il n’existe en France aucun traitement médical intégrant du Cannabidiol, pour quelque maladie que ce soit.

 

Le chanvre en France

Le milieu de la recherche s’intéresse de plus en plus aux propriétés médicinales du cannabis et l’usage thérapeutique de ce dernier commence à être autorisé dans de nombreux pays à travers le monde. Mais pas en France, ou la culture de chanvre industriel n’est autorisée qu’à certaines conditions, comme par exemple le fait de contenir moins de 0,2% de THC. En revanche, la législation française n’interdit ni le CBD, ni les produits qui en contiennent. C’est un ingrédient naturel dont la consommation est sans risque connu d’un éventuel surdosage. Si le CBD commence à avoir une excellente réputation aux Etats-Unis, où il est classé comme complément alimentaire, il est encore assez peu connu des consommateurs français, principalement à cause du tabou qui entoure toute discussion autour du chanvre et du cannabis, et de la classification de ce dernier comme drogue.